Entreprises

L’objectif principal de GRAIN est d’aider les mouvements sociaux à travers le monde à résister contre l’emprise croissante des entreprises sur la production, les marchés et le commerce alimentaires. Nous enquêtons sur la manière dont les entreprises (y compris l’industrie agroalimentaire, de grande distribution et de la finance) évincent des millions de petit·es paysan·nes et la manière dont les accords de commerce  et d’investissement imposent les conditions légales pour y parvenir. 

Outre notre travail d’information, nous soutenons également nos partenaires et les mouvements populaires dans leurs efforts visant à améliorer les stratégies, la coopération et l’action populaire pour contester le pouvoir des grandes entreprises et développer avec eux les capacités nécessaires pour atteindre cet objectif.

La stratégie douteuse de la Chine et du Vietnam pour lutter contre la pandémie porcine en Asie

Nombre de gouvernements asiatiques sont fascinés par les porcheries centralisées high-tech et leurs promesses de lutter contre la PPA. Les élevages industriels peuvent certes fournir des données de gestion ou de gouvernance, mais pas éradiquer l’épidémie.

Nombre de gouvernements asiatiques sont fascinés par les porcheries centralisées high-tech et leurs promesses de lutter contre la PPA. Les élevages industriels peuvent certes fournir des données de gestion ou de gouvernance, mais pas éradiquer l’épidémie.

Les requins du capital-investissement ne font qu’une bouchée de l’« économie bleue »

Les communautés côtières subissent une pression intense pour accepter l’aquaculture, les réformes de la pêche et d’autres projets de « développement » dans le but pousser une « économie bleue » néolibérale. Les promoteurs parlent des investissements que ces projets apporteront. Mais la plupart de ces investissements passent par des fonds de capital-investissement.

Les communautés côtières subissent une pression intense pour accepter l’aquaculture, les réformes de la pêche et d’autres projets de « développement » dans le but pousser une « économie bleue » néolibérale. Les promoteurs parlent des investissements que ces projets apporteront. Mais la plupart de ces investissements passent par des fonds de capital-investissement.

Table ronde sur l'huile de palme durable : 19 ans, ça suffit

Nous, ainsi que d'autres organisations travaillant avec les communautés affectées par les plantations industrielles de palmiers à huile, avons dénoncé à plusieurs reprises la RSPO pour son incapacité à répondre aux doléances des communautés dont les terres ont été prises par les entreprises d'huile de palme. Les problèmes fondamentaux de cette institution et de son système de certification sont décrits en détails dans des déclarations internationales signées par des organisations du monde entier en 2008 et en 2018.

Nous, ainsi que d'autres organisations travaillant avec les communautés affectées par les plantations industrielles de palmiers à huile, avons dénoncé à plusieurs reprises la RSPO pour son incapacité à répondre aux doléances des communautés dont les terres ont été prises par les entreprises d'huile de palme. Les problèmes fondamentaux de cette institution et de son système de certification sont décrits en détails dans des déclarations internationales signées par des organisations du monde entier en 2008 et en 2018.

Sortir de la crise alimentaire, énergétique et alimentaire

Les prix élevés actuels de l’énergie et des denrées alimentaires sont étroitement liés. Mais ils sont également étroitement liés à la manière dont les entreprises exercent leur contrôle sur les consommateurs et consommatrices, les responsables politiques et la population active, et à la déstabilisation de notre climat qui en résulte.

Les prix élevés actuels de l’énergie et des denrées alimentaires sont étroitement liés. Mais ils sont également étroitement liés à la manière dont les entreprises exercent leur contrôle sur les consommateurs et consommatrices, les responsables politiques et la population active, et à la déstabilisation de notre climat qui en résulte.

Le piège des engrais : le coût croissant de la dépendance de l’agriculture aux engrais chimiques

L’ère des engrais bon marché est révolue. Les coûts sont devenus trop lourds à supporter, tant en termes de charge financière pour les fermes et les budgets publics, de graves impacts environnementaux et sanitaires, que de risques à long terme pour la sécurité alimentaire. Mais il existe des moyens de sortir de cette apparente impasse.

L’ère des engrais bon marché est révolue. Les coûts sont devenus trop lourds à supporter, tant en termes de charge financière pour les fermes et les budgets publics, de graves impacts environnementaux et sanitaires, que de risques à long terme pour la sécurité alimentaire. Mais il existe des moyens de sortir de cette apparente impasse.

Fermes, armes et agro-diplomatie israélienne

L’agro-industrie israélienne s’est développée sur l’une occupation militarisée et illégale des terres palestiniennes et, ces dernières années, sa croissance est étroitement liée à la promotion des agendas politique et économique d’Israël à l’étranger. Ce rapport lève le voile sur les activités à l’étranger de certaines des principales entreprises agro-industrielles israéliennes et examine les conséquences pour les populations locales dans les pays du Sud et en Palestine.

L’agro-industrie israélienne s’est développée sur l’une occupation militarisée et illégale des terres palestiniennes et, ces dernières années, sa croissance est étroitement liée à la promotion des agendas politique et économique d’Israël à l’étranger. Ce rapport lève le voile sur les activités à l’étranger de certaines des principales entreprises agro-industrielles israéliennes et examine les conséquences pour les populations locales dans les pays du Sud et en Palestine.

Nous avons besoin d’un mouvement à même de retirer les retraites des marchés financiers

Les conversations organisées en mai et juin 2022 avec des militants des quatre coins du monde envoient un message clair : nous avons besoin d’un mouvement à même de retirer les retraites des marchés financiers.

Les conversations organisées en mai et juin 2022 avec des militants des quatre coins du monde envoient un message clair : nous avons besoin d’un mouvement à même de retirer les retraites des marchés financiers.

Financer l’agriculture industrielle ou l’agroécologie : sortir d’une approche binaire

Nous ne pouvons pas aller voir ceux qui financent des stratégies de type Révolution Verte et leur demander de financer l’agroécologie à la place, affirme GRAIN dans un nouveau billet de blog.

Nous ne pouvons pas aller voir ceux qui financent des stratégies de type Révolution Verte et leur demander de financer l’agroécologie à la place, affirme GRAIN dans un nouveau billet de blog.

De crise alimentaire en crise alimentaire

Ces dernières semaines, de nombreuses nouvelles données et analyses ont été publiées, qui nous permettent de mieux comprendre cette crise alimentaire qui ne cesse de s’aggraver et la façon dont nous pourrions y faire face. Voici quelques éléments clés que nous avons appris.

Ces dernières semaines, de nombreuses nouvelles données et analyses ont été publiées, qui nous permettent de mieux comprendre cette crise alimentaire qui ne cesse de s’aggraver et la façon dont nous pourrions y faire face. Voici quelques éléments clés que nous avons appris.

Résister au capitalisme des fonds de pension : Une série de webinaires

Rejoignez-nous pour cette série de webinaires co-organisée par GRAIN et A Growing Culture, afin d’explorer les impacts actuels des fonds de pension et envisager la transition vers un système plus juste et plus équitable.

Rejoignez-nous pour cette série de webinaires co-organisée par GRAIN et A Growing Culture, afin d’explorer les impacts actuels des fonds de pension et envisager la transition vers un système plus juste et plus équitable.

L’Afrique : vache à lait des multinationales

Le secteur laitier africain, pourtant dynamique, est menacé. Les multinationales laitières considèrent le continent comme une zone de dumping pour leur production excédentaire et comme une nouvelle frontière pour leurs produits laitiers transformés. Elles font pression pour obtenir des réglementations, des mesures commerciales et des projets agro-industriels qui vont saper les systèmes laitiers locaux

Le secteur laitier africain, pourtant dynamique, est menacé. Les multinationales laitières considèrent le continent comme une zone de dumping pour leur production excédentaire et comme une nouvelle frontière pour leurs produits laitiers transformés. Elles font pression pour obtenir des réglementations, des mesures commerciales et des projets agro-industriels qui vont saper les systèmes laitiers locaux

L'offensive des grandes entreprises contre les petits producteurs laitiers pakistanais

Les laiteries commerciales ne ménagent aucun effort pour nuire à la réputation du lait frais local au Pakistan, qui bénéficie toujours d'une place importante sur le marché du lait. En plus de ces pressions, de nouvelles lois sont en cours de d'élaboration, qui interdiront la vente du lait frais provenant de petites laiteries.

Les laiteries commerciales ne ménagent aucun effort pour nuire à la réputation du lait frais local au Pakistan, qui bénéficie toujours d'une place importante sur le marché du lait. En plus de ces pressions, de nouvelles lois sont en cours de d'élaboration, qui interdiront la vente du lait frais provenant de petites laiteries.

Les gouvernements se servent d'une pandémie porcine pour renforcer la mainmise des grandes entreprises et écraser les petites exploitations

Une variante de la peste porcine africaine, arrivée en Europe en 2007, a dévasté des élevages porcins en Europe de l'Est et en Asie et, pour la première fois en 40 ans, la PPA est de retour en Amérique. Des foyers de PPA ont été confirmés en juillet en République dominicaine, dans les Caraïbes, et le pays se démène pour éviter l'éradication complète de son cheptel.

Une variante de la peste porcine africaine, arrivée en Europe en 2007, a dévasté des élevages porcins en Europe de l'Est et en Asie et, pour la première fois en 40 ans, la PPA est de retour en Amérique. Des foyers de PPA ont été confirmés en juillet en République dominicaine, dans les Caraïbes, et le pays se démène pour éviter l'éradication complète de son cheptel.

Les géants de l’alimentation en Afrique : La santé des populations en danger

Ce n'est un secret pour personne que la production alimentaire industrielle fait passer le profit et la quantité avant la qualité et la santé. GRAIN et l’AFSA publient une carte des scandales alimentaires qui ont éclaté dans de nombreux pays africains en raison de l’agriculture chimique et de l’absence de règlementation de l’agro-industrie.

Ce n'est un secret pour personne que la production alimentaire industrielle fait passer le profit et la quantité avant la qualité et la santé. GRAIN et l’AFSA publient une carte des scandales alimentaires qui ont éclaté dans de nombreux pays africains en raison de l’agriculture chimique et de l’absence de règlementation de l’agro-industrie.

Labelliser le poulet bicyclette ? Des questions s’imposent !

Les poulets dits bicyclette existent partout en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale. L’appellation est générique, elle représente un patrimoine très étendu. Comment l’attribuer à un seul pays ? Et si on cherche à protéger une race de poulet à travers le marché, en créant un label ou un droit de propriété intellectuelle, ne risque-t-on pas du coup de promouvoir son industrialisation ?

Les poulets dits bicyclette existent partout en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale. L’appellation est générique, elle représente un patrimoine très étendu. Comment l’attribuer à un seul pays ? Et si on cherche à protéger une race de poulet à travers le marché, en créant un label ou un droit de propriété intellectuelle, ne risque-t-on pas du coup de promouvoir son industrialisation ?