Blog

Le blog permet aux membres de GRAIN et aux autres collaborateurs de publier commentaires et suggestions, d’évaluer des documents, de faire part de rendez-vous et d’événements. Ou simplement de partager des informations que nous jugeons intéressantes.

Thaïlande: Assassinat du défenseur du droit à la terre M. Chai Bunthonglek

Le 11 février 2015 vers 18h30, un inconnu a abattu le défenseur du droit à la terre M. Chai Bunthonglek chez lui dans le district de Chaiburi, dans la province de Surat Thani.

Le 11 février 2015 vers 18h30, un inconnu a abattu le défenseur du droit à la terre M. Chai Bunthonglek chez lui dans le district de Chaiburi, dans la province de Surat Thani.

Ghana: la nouvelle « Loi Monsanto » obligerait à utiliser des semences modifiées

Un projet de loi sur l’amélioration des semences, ayant reçu l’appui du Parlement du Ghana, pourrait compromettre la souveraineté alimentaire du pays africain car il contient des règles qui limitent les méthodes des agriculteurs et leurs pratiques ancestrales.

Un projet de loi sur l’amélioration des semences, ayant reçu l’appui du Parlement du Ghana, pourrait compromettre la souveraineté alimentaire du pays africain car il contient des règles qui limitent les méthodes des agriculteurs et leurs pratiques ancestrales.

Lettre ouverte de l’AFSA contre les essais d’alimentation humaine avec des bananes OGM

Nous opposons vivement aux essais alimentaires sur des humains qui ont lieu actuellement à l’Université de l’État d’Iowa avec la soi-disant “super banane” génétiquement modifiée (OGM), la variété matooke OGM à manger telle quelle ou à griller.

Nous opposons vivement aux essais alimentaires sur des humains qui ont lieu actuellement à l’Université de l’État d’Iowa avec la soi-disant “super banane” génétiquement modifiée (OGM), la variété matooke OGM à manger telle quelle ou à griller.

Une faim insatiable de viande

La production industrielle de viande et de produits carnés est en train de devenir un immense problème, tant en termes de pollution environnementale que de ravages des terres et des eaux. C’est aussi l’une des principales causes du changement climatique et la première destination des cultures OGM à l’échelle internationale.

La production industrielle de viande et de produits carnés est en train de devenir un immense problème, tant en termes de pollution environnementale que de ravages des terres et des eaux. C’est aussi l’une des principales causes du changement climatique et la première destination des cultures OGM à l’échelle internationale.

Questionnaire des expériences locales et des réseaux pour l'état du monde de la biodiversité agricole

Ce message est une demande de collaboration concernant la participation de la société civile dans la rédaction du prochain Rapport de la FAO sur "l’état de la biodiversité pour l’alimentation et l'agriculture dans le monde"

Ce message est une demande de collaboration concernant la participation de la société civile dans la rédaction du prochain Rapport de la FAO sur "l’état de la biodiversité pour l’alimentation et l'agriculture dans le monde"

Déclaration de l’ASPSP concernant l’adoption imminente du règlement visant l’introduction des OGM en Afrique de L’Ouest

Le 18 séptembre 2014 les ministres de l’UEMOA se réuniront à OUAGADOUGOU, capitale du Burkina Fasso, pour décider d’adopter le règlement visant l’introduction des OGM en Afrique de l’Ouest appelé « Avant projet de règlement portant sur la prévention des risques biotechnologiques en Afrique de l’Ouest ».

Le 18 séptembre 2014 les ministres de l’UEMOA se réuniront à OUAGADOUGOU, capitale du Burkina Fasso, pour décider d’adopter le règlement visant l’introduction des OGM en Afrique de l’Ouest appelé « Avant projet de règlement portant sur la prévention des risques biotechnologiques en Afrique de l’Ouest ».

Des mouvements sociaux dénoncent l’emprise du secteur privé sur le Sommet sur le Climat de Ban Ki-moon

Des mouvements sociaux représentant plus de 200 millions de personnes dans le monde dénoncent l’emprise du secteur privé et des multinationales sur le Sommet sur le climat organisé par M. Ban Ki-Moon. Dans une déclaration commune publiée le 16 septembre, ils plaident pour des changements systémiques, et contre les initiatives basées sur des partenariats public-privé et des mécanismes de marché qui structurent actuellement l’ordre du jour du Sommet, comme les projets REDD + et d’agriculture urbaine intelligente face au climat (« climate smart agriculture ») ou encore les projets liés à l’initiative Energie renouvelable pour tous (« Sustainable Energy for All – SE4All »)

Des mouvements sociaux représentant plus de 200 millions de personnes dans le monde dénoncent l’emprise du secteur privé et des multinationales sur le Sommet sur le climat organisé par M. Ban Ki-Moon. Dans une déclaration commune publiée le 16 septembre, ils plaident pour des changements systémiques, et contre les initiatives basées sur des partenariats public-privé et des mécanismes de marché qui structurent actuellement l’ordre du jour du Sommet, comme les projets REDD + et d’agriculture urbaine intelligente face au climat (« climate smart agriculture ») ou encore les projets liés à l’initiative Energie renouvelable pour tous (« Sustainable Energy for All – SE4All »)

Pétition «l’Avant-projet de règlement portant sur la prévention des risques biotechnologiques en Afrique de l’Ouest»

Les paysans de l’Afrique de l’Ouest ont préservé, amélioré et transmis, de génération en génération, une grande diversité de ressources génétiques. Ce patrimoine constitue le socle de notre souveraineté alimentaire. Nous rejetons un Avant-projet qui nous apparaît comme un instrument destiné à faciliter l’introduction des OGM dans la sous-région, en affaiblissant nos structures de régulation et de contrôle nationales.  

Les paysans de l’Afrique de l’Ouest ont préservé, amélioré et transmis, de génération en génération, une grande diversité de ressources génétiques. Ce patrimoine constitue le socle de notre souveraineté alimentaire. Nous rejetons un Avant-projet qui nous apparaît comme un instrument destiné à faciliter l’introduction des OGM dans la sous-région, en affaiblissant nos structures de régulation et de contrôle nationales.  

La guerre des semences

Révoltez-vous pour défendre notre métier et votre alimentation ! Les semences paysannes et fermières sont l'un des éléments-clés de l'autonomie des paysans et des citoyens. Les stocks de semences industrielles ne s'adaptent ni à la météo, ni aux urgences contrairement aux semences qui sont directement disponibles sur la ferme. Ces dernières assurent ainsi notre sécurité alimentaire !

Révoltez-vous pour défendre notre métier et votre alimentation ! Les semences paysannes et fermières sont l'un des éléments-clés de l'autonomie des paysans et des citoyens. Les stocks de semences industrielles ne s'adaptent ni à la météo, ni aux urgences contrairement aux semences qui sont directement disponibles sur la ferme. Ces dernières assurent ainsi notre sécurité alimentaire !

Droits de propriété intellectuelle et communs

Réalisée par le Réseau Semences Paysannes et Inf'OGM, la nouvelle brochure "Droits de Propriété intellectuelle et communs" (100 p.), est issue de la formation éponyme du RSP qui s'est tenue en février 2013.

Réalisée par le Réseau Semences Paysannes et Inf'OGM, la nouvelle brochure "Droits de Propriété intellectuelle et communs" (100 p.), est issue de la formation éponyme du RSP qui s'est tenue en février 2013.

2014 : Année internationale de l’agriculture familiale

Les Nations-Unies ont décidé que l’année 2014 serait dédiée à l’agriculture familiale. Mais que recouvre exactement cette expression ? Analyse, par Silvia Pérez-Vitoria.

Les Nations-Unies ont décidé que l’année 2014 serait dédiée à l’agriculture familiale. Mais que recouvre exactement cette expression ? Analyse, par Silvia Pérez-Vitoria.

Une menace pour les oiseaux et les vers de terre autant que pour les abeilles

Des produits phytosanitaires parmi les plus utilisés dans le monde ont des effets néfastes sur la biodiversité qui ne se limitent pas aux abeilles, mais nuisent aussi aux papillons, vers de terre, oiseaux et poissons, selon une évaluation scientifique internationale.

Des produits phytosanitaires parmi les plus utilisés dans le monde ont des effets néfastes sur la biodiversité qui ne se limitent pas aux abeilles, mais nuisent aussi aux papillons, vers de terre, oiseaux et poissons, selon une évaluation scientifique internationale.

Somonte, el documental

Documentaire sur la propriété Somonte (Andalucía), un exemple de journaliers sans terre qui ont collectivisé les difficultés pour les surmonter avec la lutte et la dignité. Cliquez ici pour appuyer.

Documentaire sur la propriété Somonte (Andalucía), un exemple de journaliers sans terre qui ont collectivisé les difficultés pour les surmonter avec la lutte et la dignité. Cliquez ici pour appuyer.

"La guerre des graines" c'est mardi 27 mai sur France 5 !

Une guerre souterraine ... et silencieuse Les graines sont le premier maillon de notre alimentation. Mais dans un avenir très proche, les agriculteurs n'auront peut être plus le droit de ressemer leur propres graines. En Europe, une loi tente de contrôler l'utilisation des semences agricoles... Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers qui contrôlent déjà la moitié du marché des graines et cherchent à étendre leur privatisation. Les graines sont-elles une marchandise ou un bien commun de l’humanité au même titre que l’eau ou l’air ?  

Une guerre souterraine ... et silencieuse Les graines sont le premier maillon de notre alimentation. Mais dans un avenir très proche, les agriculteurs n'auront peut être plus le droit de ressemer leur propres graines. En Europe, une loi tente de contrôler l'utilisation des semences agricoles... Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers qui contrôlent déjà la moitié du marché des graines et cherchent à étendre leur privatisation. Les graines sont-elles une marchandise ou un bien commun de l’humanité au même titre que l’eau ou l’air ?  

Aveuglement volontaire - Comment le Doing Business de la Banque Mondiale note appauvrissent les paysan-ne-s

Alors que les réunions de printemps de la Banque Mondiale vont s’ouvrir à Washington DC, 180 groupes, ONG, syndicats, organisations paysannes et de consommateurs originaires de plus de 80 pays demandent que la Banque mette fin à ses classements Doing Business et à ses activités soutenant l’accaparement des terres et des ressources naturelles.

Alors que les réunions de printemps de la Banque Mondiale vont s’ouvrir à Washington DC, 180 groupes, ONG, syndicats, organisations paysannes et de consommateurs originaires de plus de 80 pays demandent que la Banque mette fin à ses classements Doing Business et à ses activités soutenant l’accaparement des terres et des ressources naturelles.